Seymour Schulich

« Dans cent ans, le montant de mon compte bancaire, la taille de ma maison ou le type de voiture que je conduisais n’auront plus aucune importance. Toutefois, le monde sera peut-être un peu meilleur si vous avez comptez dans la vie d’un jeune adulte » –Forest Witcraft

Seymour Schulich est un entrepreneur doublé d'un mécène.  Né à Montréal, il a obtenu un Baccalauréat en Sciences en 1961ainsi qu'une Maîtrise en administration des affaires en 1965, à l'Université McGill. En 1969, il obtient son diplôme d'analyste financier agréé de l’University of Virginia.

Sa carrière débute au sein de la compagnie pétrolière Shell, puis avec Eastern Securities Ltd. Plus tard, il rejoint la toute nouvelle société Beutel, Goodman and Company Ltd. Il y est successivement devenu associé et vice-président. En 1977, ses fonctions le font déménager à Toronto, où il poursuivra sa carrière de 22 ans au sein de Beutel, Goodman and Company Ltd, devenue au fil des temps l’une des plus grandes sociétés de gestion de fonds de retraite au Canada.

En 1985, Seymour Schulich innove en appliquant le modèle de redevances au secteur minier, créant avec son associé Pierre Lassonde deux sociétés, Euro-Nevada et Franco-Nevada.

En tant que co-fondateur, président du conseil et co-chef de la direction, la minière Franco-Nevada devient l'une des plus importantes sociétés de redevances dans le secteur des ressources naturelles.

En 2002, Franco-Nevada fusionne avec la Normandy Mining Limited d'Australie, créant ainsi la plus importante société d'exploitation aurifère au monde, la Newmont Mining Corporation.

Outre la direction de Newmont Mining, Seymour Schulich assure aussi jusqu'en 2007 la présidence du conseil de la société Newmont Capital, une banque d’investissement affiliée à Newmont. Il se définit aujourd'hui comme un banquier d'affaires, un investisseur et un philanthrope.

Seymour Schulich a plus de 40 ans d'expérience dans le secteur des ressources naturelles, ayant siégé sur les conseils de nombreuses compagnies pétrolières et minières, et de plusieurs organisations philanthropiques.

Parmi les nombreuses distinctions reçues au fil des années, on compte le Mining Men of the Year reçu en 1997 avec son associé Pierre Lassonde. Il devient membre de l'Ordre du Canada en 2000, puis promut au rang d'officier de l'Ordre du Canada en janvier 2012. Il a reçu cinq doctorats honoris causa de différentes universités et fut intronisé au Temple de la Renommée du Secteur Minier Canadien en 2006, puis au Canadian Business Hall of Fame en 2011.

En 2007, il écrit le livre à succès Get Smarter, pour encourager et encadrer les jeunes Canadiens. Ce livre est encore aujourd'hui vendu à travers le monde et disponible en anglais, chinois, avec des versions autorisées en français, espagnol et en hindi.

Seymour Schulich fait partie des plus grands mécènes que le Canada ait connu, ayant distribué plus de 350 millions de dollars à des causes aussi diverses que variées. Ses choix de prédilections sont l'éducation et les centres de santé au Canada et aux Etats-Unis, ainsi que d'importants dons pour  l'enseignement en Israël.

Les dix principaux dons de Seymour Schulich, sont les suivants (sans ordre d'importance) :

  • Université York: École Schulich des hautes études commerciales (Toronto, Ontario)
  • Western University: Schulich School of Medicine & Dentistry (London, Ontario)
  • University of Calgary: Schulich School of Engineering (Calgary, Alberta)
  • Dalhousie University: Schulich School of Law (Halifax, Nova Scotia)
  • Université McGill: École de musique Schulich (Montréal, Québec)
  • Nipissing University: Schulich School of Education (North Bay, Ontario)
  • Sunnybrook Health Sciences Centre: Schulich Heart Centre (Toronto, Ontario)
  • University of Nevada, Reno: Schulich Lecture Hall (Reno, Nevada)
  • Technion - Israel Institute of Technology: Schulich Faculty of Chemistry (Haïfa, Israël)
  • UJA Federation of Greater Toronto & World ORT: Schulich Canada Smart Classroom Initiative (Israël)

 

Les Bourses Schulich Leader représentent le 11e « méga-don » de Seymour Schulich et constituent son don le plus généreux et le plus ambitieux au niveau international jusqu'à présent.
Le projet est administré par UJA Federation of Greater Toronto qui le gère à la fois à l'échelle du Canada et en Israël.